PARTAGER

Ce qui semble se passer chez Feu Ben Basse Diagne est loin d’être encourageant. Le Groupe Excaf Telecom risque de s’assombrir à jamais. Et, cela pourrait nuire au projet de la télévision numérique terrestre (TNT).

Dans sa parution de ce Lundi, Libération révèle qu’une créance de 1,7 milliard due à la Banque islamique du Sénégal (BIS) est à l’origine de tous les maux.

Face à une telle requête, le journal rapporte que c’est le Siège abritant la RDV sis à la Sodida, ainsi que trois autres immeubles de Excaf qui vont être vendus aux enchères. Le 12 septembre prochain est la date fixée pour l’audience des criées du Tribunal hors classe de Dakar.

Par ailleurs, Libé rajoute que la banque avait, dans un premier temps, servi à Excaf Telecom un commandement de payer valant clôture notifié le 03 février dernier, avant de lancer la procédure relative à la saisie des biens immobiliers du groupe.

Actusen.com