PARTAGER

Noël, sera la date butoir. Bombardier ne luttera plus contre Eumeu Sène. « Dans le contrat que nous avions signé, il était bien dit qu’on lutterait le 25 décembre. Quand arrivera cette date sans que rien ne bouge, on verra quelle attitude adopter. (…) Si le combat n’a pas lieu, c’est de leur faute », signale le roi des arènes dans Sunu Lamb. Qui regrette d’avoir accepté ce combat. « J’ai beaucoup de regrets pour ce combat. Les dépenses sont inestimables et il y a trop de choses autour. Si je savais que le combat allait durer tout ce temps, je n’aurais jamais accepté de le prendre. J’aurais pu disputer deux combats entre temps. Le combat était signé en 2016. Bientôt arrivera 2018. Et ça traine depuis lors ».