Bouba Ndour : « Tout ce que je veux pour mes enfants, c’est leur bonheur »

rès souvent accusé d’exploiter Philippe et sa sœur pour en faire des stars malgré eux, Bouba Ndour semble être incompris et n’a pas manqué de faire taire les mauvaises langues.

philippe ndour

Son couple, sa carrière, ses enfants… Il n’en a jamais autant dit sur ce qui lui tient à cœur. Pour cause, se confiant à un de ses proches, Bouba Ndour a tenu à remettre les pendules à l’heure. Accusé, depuis quelques années, de faire de sa propre famille une entreprise rentable, l’ex de Viviane s’était à peine défendu : « Non, je n’exploite pas mes enfants ni mon épouse Viviane. Philippe et sa mère ont du talento, il est normal qu’ils soient sous le feu de la rampe… ».

En quelques années, les deux jeunes enfants du couple, Philippe et Zeyna, sont devenus plus stars que leurs parents. Alors que Philippe truste les charts avec sa musique, sa sœur, très rangée aux cotés de sa maman, a été la plus visible dans la dernière vidéo que son père a fait pour sa mère avant leur divorce. Pas mal pour deux bambins de 11 et 13 ans. Médiatisés à excès, vivent-ils encore des vies d’enfants? « Ils ne subissent aucune pression financière et travaillent uniquement pour leurs plaisirs, affirmait leur père. C’est leur destin, je dois les soutenir » avait-t-il encore ajouté.

Ajourd’hui Bouba lève le voile sur les sacrifices consentis sur ses enfants: Ex-producteur de son frère, il avait choisi de se consacrer à sa famille plutôt que de courir le monde de concert en concert de son frère, mais il voulait surtout réserver son talent personnel qui avait toujours servi à sortir de l’ombre des dizaines d’artistes talentueux mais en manque d’inspiration. Ce, à tel point qu’il a fini d’en faire des stars aujourd’hui reconnus.

« Tout ce que je veux pour mes enfants, c’est leur bonheur »
« Quand je me suis marié avec Viviane, j’ai senti qu’elle avait en elle un talent inné qui resterait un gâchi si elle continuait à faire que les chœurs de Youssou Ndour. Elle avait voulu voler de ses propres ailes et je l’ai soutenu en créant le Djolof Band avec des musiciens aguerris et talentueux. Il était hors de question pour moi de la laisser seule se débrouiller pendant que je savais que je pouvais continuer mon travail avec Youssou Ndour tout en la coachant pour faire d’elle ce qu’elle est devenue ». Et Bouba Ndour de poursuivre : « C’est vrai que le show-biz est un monde dangereux, mais je le connais pour l’avoir pratiqué depuis plus de 30 ans. Il y a tellement d’enfants pour lesquels on peut s’inquiéter, les miens? Ils iront bien « Incha’Allah ». Je comprends pourquoi les gens critiquent. Mais ils doivent savoir que Viviane et moi, bien que séparés, nous ne mettrons jamais nos enfants dans des positions qui puissent les blesser… Tout ce que je veux pour Philippe et sa sœur, c’est leur bonheur. S’ils sont heureux et savent comment s’en sortir dans ce monde alors j’ai réussi ».

Satelit

Entrez votre adresse email pour vous abonner à ce peoplesn.com et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 44 autres abonnés

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion